Voyages & Découvertes

Mission à Camp Charlie (Ganta)

mercredi 7 février 2007 par Mardaga

Lundi matin, le boulot redémarre. On lit les mails, on arrange ses petites affaires et à la rigueur on finit le déjeuner à la cafetaria pour raconter les aventures du w-e. Mais tout cela est chamboulé : "Ganta démanage et tu dois partir dans dix minutes !". D’abord c’est où Bhanta, heu Ganta ? Un ancien me dit de manière sérieuse de prendre un couteau et des allumettes, bon c’est pour rigoler. Un autre me file un sac de couchage et Irshad quelques outils. Me voilà à bord du véhicule avec comme conducteur Moses (un Libérien), Thol (un cambodgien) et Mahesh (un indien).

JPEG - 15.3 ko
Mahesh

On fait connaissance et la glace est rapidement brisée : hé, on est ensemble dans la même galère ! A la sortie de la ville, on s’arrête pour faire le plein d’eau, de biscuits et de cigarettes. Une autre équipe est déjà en route pour la mise en place de l’antenne satellite. Quatre heures et demie de route qui commence sur du billard et finit en dos d’âne. On arrive enfin au camp militaire tenu par des Bengalis. Tout cela manque de coordination (pourquoi nous avoir pas prévenu plus tôt ?), bref les conséquence d’une administration. Le gars du satellite souffre un max car son antenne (sur une remorque ... ce n’est pas de la télé) a difficile à capter le signal. Pause, les Bengalis nous invite à un repas à la cafetaria du camp militaire.

JPEG - 25.6 ko
Avec Moses & Thol

Plein de bon trucs que j’ai difficile à reconnaitre et délicieux. On travaille encore jusqu’à 22 heures et tout fonctionne à merveille. Malek, le responsable sur place, est heureux.

JPEG - 20.3 ko
Guest room

On nous donne des guest room impeccables, propres et la douche nous attend. J’ai les pieds en feu, mais satisfait du travail accompli (Mahesh m’a filé un sacré coup de main, lui qui croit en Rama-Krishna, incarnations du dieu Vishnou et qui prend tout avec philosophie).
Le lendemain, petit déjeuner avec papates, riz et poulet dans une sauce extra. On se marre un max, car on se dit avec Malek que le poulet est délicieux mais les os petits. Faut dire que Malek doit peser dans les 100 kg. Il en pleure de rire.

JPEG - 23.6 ko
Au petit dejeuner

Après un dernier check, on remballe tout, on fait quelques photos, les adieux et le plein d’essence pour repartir sur la route. Mahesh décide de mettre de la musique indienne, et nous voilà bercé tout au long du parcours. Nous traversons le Libéria avec ses forêts tropicales, ses plantations de caoutchouc et les différents check-point. On arrive dans l’après-midi à Monrovia et on se disperse chacun chez soi pour une bonne douche et relaxation.

JPEG - 70.4 ko
Entrée de Ganta

Localité frontalière de la Guinée et proche de la Côte d’Ivoire, Ganta est une ville dans le comté de Nimba où la première guerre civile libérienne a commencé en 1989 lorsque Charles Taylor a lancé une incursion rebelle à partir de la Côte d’Ivoire voisine.
Les principaux échanges commerciaux entre le Liberia et ses pays voisins, la Guinée et la Côte d’Ivoire, se font à Ganta.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 479 / 42552

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Afrique  Suivre la vie du site Libéria  Suivre la vie du site MINUL - UNMIL   ?

[

Site réalisé avec SPIP 3.0.20 + AHUNTSIC

] [ [

Creative Commons License

] ]